Mitsou Rioux Gélinas

 

Petite-fille de Lucien Rioux, Mitsou fait partie du paysage culturel québécois depuis sa tendre enfance. Elle décroche sa première publicité à l’âge de 5 ans puis elle incarne Annouck Jaquemin dans la télésérie Terre humaine alors qu’elle n’est âgée que de 9 ans. Toutefois, c’est À 17 ans, en 1986, qu’elle foudroie l’industrie de la musique avec la sortie de la populaire chanson Bye Bye mon cowboy. Cette pièce audacieuse, premier extrait de son album El Mundo, marque le début de sa carrière musicale qui compte 7 albums et 17 vidéoclips. La chanteuse remporte deux Félix au gala de l’Adisq, soit «Découverte de l’année» et «Meilleur premier album».

Jouissant d’un succès remarquable au Québec comme au Canada anglais, Mitsou ne tarde pas à se faire offrir des rôles au grand écran dans Prince Lazure en 1991, puis dans Coyote en 1992. Elle incarne aussi le petit chaperon rouge dans le film L’Odyssée d’Alice Tremblay réalisé par Denise Filiatrault.

En 1997, avec son partenaire Iohann Martin, elle met sur pied Dazmo, une boîte spécialisée dans la réalisation de bandes sonores pour le cinéma, la télévision et la publicité. Ils signent la musique des populaires séries Fortier, La galère, Au secours de Béatrice, Nouvelle adresse et le thème des Jeux olympiques de la CBC pendant plusieurs années. Ils sont aussi derrière la trame sonore des films La petite sirène et C’est le cœur qui meurt en dernier d’Alexis Durand-Brault.

Six mois après la création de Dazmo en 1997, Iohann et Mitsou fondent Vidéo Assist, une firme de location d’équipements audiovisuels. Puis en 2000, la firme de location Vidéo Mtl, pionnière de l’industrie de la HD au Québec, voit le jour. Les deux entreprises de services ont plus de 300 productions locales et internationales à leur actif.

En 2000, Mitsou coanime C’t’encore drôle à NRJ 94.3. L’émission matinale est numéro un chez les 18-34 ans pendant près de 12 ans. À l’automne 2012, elle migre vers la station Rythme FM et devient l’animatrice de l’émission du retour à la maison, Heureux! Montréal aux côtés de son ami Sébastien Benoit. Elle coanime ensuite avec lui Mitsou et Sébastien, l’émission numéro un sur l’heure du lunch sur tout le réseau Rythme FM.

À l’automne 2001, Mitsou décroche le poste de directrice du magazine féminin Clin d’œil. Elle signe pendant sept ans un éditorial dans les pages de la publication de mode numéro un au Québec. Elle quitte l’entreprise en 2009 pour devenir l’égérie de la maison de cosmétiques Lise Watier, jusqu’en 2011. Depuis, Mitsou continue de partager ses passions sur le site qu’elle a créé : mitsoumagazine.com. Aujourd’hui, le magazine web truffé d’articles, de vidéos et de balados compte plus de 25 collaborateurs dans les sections mode, beauté, art de vivre, tendance et cuisine.

En 2003, Mitsou tient le rôle de Ghislaine dans le célèbre film oscarisé Les Invasions Barbares de Denys Arcand, puis participe à L’enfant prodige, un film basé sur la vie du pianiste André Mathieu en 2010.

Depuis 2005, Mitsou œuvre à titre de porte-parole pour la Fondation du cancer du sein du Québec, une cause qui lui tient à cœur et qu’elle continue d’honorer aujourd’hui.

Également en 2005, elle anime l’émission Au courant. En 2009, elle pilote le magazine télévisuel La liste produit par Marie-France Bazzo pour ARTV. Puis, elle prend la barre de Kampaï, À votre santé! sur les ondes de Radio-Canada, émission pour laquelle elle obtient une nomination à titre de «Meilleure animatrice d’émission de service» au gala Artis. 

Mitsou s’associe également à la Fondation du Centre des auteurs dramatiques (CEAD) en devenant la porte-parole du Prix Gratien-Gélinas pour la relève en écriture dramatique. Ce prix, créé en 1994 et portant le nom de son grand-père, est le plus important décerné aux auteurs dramatiques francophones de la relève au Canada

En 2013 elle anime Tout part de soi sur les ondes de Moi&Cie, et relève un nouveau défi à l’automne 2014 avec l’émission Dis-moi. Depuis 2016, elle anime avec Léa Clermont-Dion, la série documentaire Mitsou et Léa qui met en lumière des femmes uniques. En 2018, la série a reçu une nomination au Gala des prix Gémeaux dans la catégorie meilleur magazine d’intérêt social.

En 2016, avec ses partenaires Iohann et Andrew, Mitsou inaugure MTL Grandé, l’un des plus hauts studios de tournage au Canada avec sa hauteur de 54 pieds. Les studios insonorisés et les locaux d’appoint situés à Pointe-Saint-Charles totalisent près de 150 000 pi. ca.

À l’automne 2017, l’émission du midi Mitsou et Sébastien devient Mitsou et Jean-Philippe puisqu’elle la coanime maintenant avec Jean-Philippe Dion. Elle est toujours diffusée sur tout le réseau Rythme FF et toujours numéro un.

Maintenant sollicitée de partout, aimée de tous, Mitsou fait la fierté de notre grande famille.  Voici comment elle est liée aux Rioux :

Généalogie ascendante de Mitsou Gélinas

Yuki Rioux                  15 novembre 1969                          Montréal                     Alain Gélinas

Lucien Rioux                       14 avril 1941                          Saint-Guy                   Annette Beaulieu

Ulric Rioux                          4 juillet 1911                          Saint-Clément             Léontine Tremblay

Johnny Rioux                    13 février 1877                          Trois-Pistoles              M.-Hélène Bélanger

1-Severin Rioux                   29 août 1853                          Rivière-du-Loup            Demerise Morin

1-Jean-Baptiste Rioux       1er février 1808                          Rivière-Ouelle              Séraphine Michaud

Jean-Baptiste Rioux          27 janvier 1777                          L’Isle-Verte                  M.-Madeleine Côté

Étienne Riou                     21 juillet 1749                           Rimouski                    Véronique Lepage

Nicolas Riou                       13 août 1710                          Sainte-Famille, Î.O.      Louise Asselin

Jean Riou (Rochiou)         10 janvier 1678                          Sainte-Famille, Î.O.      Catherine Leblond

Jean Rochiou                  Vers 1649-1650                          Ploujean, Bretagne      Marguerite Gueguen

Jacques Kérochiou             8 février 1618                          Ploujean, Bretagne       Jeannette Le Ferec