Contrat de mariage entre Jean Riou et Catherine Leblond

 

Déposé dans le greffe Aubert, le 7 mars 1678

L’an mil six cent soixante-dix-sept, ce 26 décembre, Jean Riou âgé de vingt et un an ou environ, natif de Bretagne, Plujean, évêché de Landrequet, fils de Jean Riou, laboureur, et de Marguerite Guigen, sa mère, présent, habitant à l’Île St-Laurent, promet et s’oblige promesse de mariage à Catherine Leblond, fille du défunct  Nicolas Leblond et Marguerite Leclerc, sa mère, que le dit Rioux s’oblige à servir et à manayer quatre années, voir à sa terre et habitation et à toute chose raisonnable comme père de famille pour entretenir le ménage et la dite terre comme ils sont convenus en toutes choses raisonnables, sur quoi la dite veuve lui promet de la nourrir lui et sa femme et ses enfants s’il y en a, leur fournir de hardes et autres choses nécessaires pendant les dites quatre années; de plus la dite veuve s’oblige au bout de quatre ans à lui donner une habitation valant trois cents livres pour l’estimation qui en sera faite de part et d’autre, et de lui donner deux bœufs de trois ans chacun et deux vaches rapportant; et s’oblige à donner à sa fille un habit de mariage, outre son entretien, et de la vêtir de pied en cap en sortant avec elle. Plus pour le ménage une marmite, une grande chaudière et une petite, plus deux valable couvertures, plus une charrue et ustensiles pour le travail de la terre. La dite veuve s’oblige de leur donner ladite habitation semée et garnie de grain; tout fait et conclu en présence et amis du côté de la fille qui est de Vincent Chrétien, son oncle du côté de la mère et Anne Leclaire sa tante et David Hasselin, ami; et le dit Rioux a deux amis : Mathurin Gerbay, Jacques Beaudoin aussi ami et Charles François Moreau, commis de M. Bertelot ami d’une part et de l’autre. Le dit Vincent ne savoir signer et la dame Anne Leclaire aussi X et le Gerbay X, Jean Riou, son épouse X.

Moreau

(Source : Le Riou-x, Vol. 9 no 2, printemps 1992)