Geneviève Rioux

Comédienne

Geneviève Rioux est diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Montréal.

Elle a suivi des stages de perfectionnement avec Eugene Lion (Montréal); Warren Robertson (Montréal); Dominic de Fazio, (Milan, Italie), Carole Morley, HB studio (New-York).

Théâtre :

Au théâtre, elle a joué dans plus de 30 pièces dont: «Le prince des jouisseurs »  de Gabriel Sabourin, mise en scène: Normand Chouinard; «Rouge gueule» d’Étienne Lepage, mise en scène : Claude Poissant; « Le portier de la gare Windsor» écrit et monté par Julie Vincent; «Un certain Stanislavski» de Marcel et Gabriel Sabourin, mise en scène: Louis Choquette; «Clash» de Daniel Lemire, mise en scène : Pierre Lebeau; “Under construction” de Charles L. Mee, mise en scène: Luce Pelletier; «Les grecques» monté par Luce Pelletier ; «Le jeu de l’amour et du hasard» de Marivaux, monté par Danielle Fichaud; «Le Misanthrope» de Molière, monté par Olivier Reichenbach ;  «Roméo et Juliette» de Shakespeare, monté par Guillermo de Andrea.

Cinéma :

On a pu la voir au cinéma dans une douzaine de films dont ««Le déclin de l’Empire Américain» de Denys Arcand, «Cruising bar» de Robert Ménard, «Blue  la magnifique» (téléfilm) de Pierre Mignot, «Jack Paradise» de Gilles Noël, «1er juillet» de Philippe Gagnon, «Cargo» de François Girard, «La lâcheté» et «La vérité» de Marc Bisaillon, et «C’est le cœur qui meurt en dernier» d’Alexis Durand-Brault.

Télévision :

À la télévision, elle a joué dans 20 séries dont: « Au secours de Béatrice », «Toute la vérité», «Subito texto», « Chartrand et Simonne», «Casino», «30 vies», «Annie et ses hommes», «Un gars, une fille», «Les poupées russes», «Rivière-des-Jérémies», «La glace et le feu», «L’Héritage ».

Court-métrage :

«Les fleurs magiques» de Jean-Marc Vallée ; «Les bons sentiments» de François Landry ; «Le diable est une petite fille» de Claude Demers ; «Le camarade» de Benjamin Tessier.

Scénariste:

Elle a été l’initiatrice et co-scénariste du documentaire «Crée-moi, crée-moi pas», réalisé par Marie-Pascale Laurencelle, produit par Marie-France Bazzo, diffusé à Télé-Québec en janvier 2013. En compétition au Festival International du Film sur l’Art (FIFA). Le documentaire a remporté le « Prix du public » au Brooklyn Girl Film Festival 2013. En 2017, elle co-scénarise la série-web « J’habite nulle part » qui est en pré-production et qui sera diffusé sur Tou.tv.

Généalogie ascendante de Geneviève Rioux